Winter always turns into spring au collège Montaigne à Poix du Nord

Pour les élèves de sixième du collège Montaigne, l’heure est à l’improvisation.


Musique et peinture se mélangent au collège Montaigne. Dans le cadre des résidences d’artistes en collège, actions soutenues par le Département, le duo Bonheur temporaire se prête au jeu de l’improvisation avec les sixièmes.
Il s’agit pour la peintre d’écouter le piano et d’utiliser ses oreilles pour produire sa peinture et pour le pianiste de regarder la peinture et d’utiliser ses yeux pour produire sa musique. « Cette expérimentation demande d’être disponible, réceptif et attentif à l’autre et c’est en ce sens que le dialogue improvisé devra s’établir, expliquent les artistes. Pendant la séance avec les élèves il s’agit de trouver l’accord réciproque entre les sons, les mélodies et les rythmes et les formes, les lignes et les couleurs. Seuls le temps (3 minutes) et l’espace (une grande feuille de dessin posée au sol), leur sont imposés. »

Un duo féminin en pleine concentration.

La finalité de cette action verra le jour à partir du 16 mai au musée des Beaux-Arts de Valenciennes lors de la Nuit des musées où les élèves seront invités à venir visiter le musée bien sûr, mais aussi une exposition de peinture.
Ils procéderont à l’audition d’un album que Stefan Orins a réalisé à partir d’une des peintures de Patricia-Jeanne Delmotte qui s’appelle Summers Hopes.

Un élève au travail, lors d’une séance d’improvisation.

Extrait de l’article de la Voix du Nord – René Harbonnier | 03/03/2020