Réalisation d’un journal filmé avec les élèves de 5ème du Collège du Solrezis à Solre-Le-Château

Ce film est le résultat d’un travail collaboratif avec les élèves de 5ème du collège du Solrezis à Solre-Le-Château. Réalisé durant le confinement lié au COVID 19, il est constitué d’images filmées par les élèves dans leur environnement et de textes écrits ou sélectionnés par leur soin. À l’image d’un patchwork, il est une pièce unique composée donc de toute une diversité de vidéos et de textes, des différents regards et ressentis des élèves sur eux-mêmes et sur le monde qui les entourait pendant cette période particulière. 

Le film s’inscrit dans un genre cinématographique original : le journal filmé.

Entre le journal intime et le carnet de voyage, le journal filmé s’attache à exprimer, au jour le jour et à la première personne, un regard singulier sur le monde. Toujours réalisé avec des outils de prises de vue simples, dégagé des contraintes techniques coutumières au cinéma traditionnel, il est un genre méconnu et pourtant décisif dans l’histoire du 7ème art, proposant notamment un jeu fascinant avec le réel, à la frontière du documentaire et de la fiction.

La résidence artistique qui a vu naître ce film avait déjà, avant le confinement, l’ambition du journal filmé et l’autonomie des élèves quant à la réalisation de leurs images et de leurs textes.

Le défi pour eux était de filmer leur environnement intime (familial, amical, naturel…) d’un œil original et créatif en gardant à l’esprit certaines thématiques de référence (le rêve, l’évasion, l’imaginaire). Ils devaient fournir en parallèle des textes (écrits par eux-mêmes ou sélectionnés dans les écrits d’autres auteurs) faisant écho, d’une façon ou d’une autre, à leurs images.

Cette démarche s’est naturellement poursuivie malgré les événements. Avec l’accompagnement de Max René (association Alphafilms), les élèves ont pu produire cette matière filmique et textuelle que l’artiste a compilé par la suite en un seul scénario, mené par une trame réunissant dès lors toutes ces points de vues éparpillés.